Pollution à Paris. Plus de gratuité en cas de pic ?

pollution à Paris

Le Stif n’a pas tardé à faire ses comptes et à réagir suite aux six jours de gratuité des transports franciliens lors des épisodes de pollution début décembre. Le 19, il indiquait que l’efficacité de la mesure paraissait limitée au regard de son coût, estimé à 23 millions d’euros.

L'accès à cet article est payant, pour y accéder :


Publier un nouveau commentaire