Vélo. La France doit passer à la vitesse supérieure

© Pascal Riffaud - Photorail

Malgré ses retombées positives, tant en termes d’emplois, de climat ou de santé publique, le vélo reste le parent pauvre des politiques de transports. Les budgets alloués par les collectivités ont augmenté mais l’Etat reste très en retrait. Les élections à venir pourront-elles changer la donne ?

0 personne a trouvé cela intéressant

L'accès à cet article est payant, pour y accéder :


Publier un nouveau commentaire