La RATP teste une navette autonome à Boulogne-sur-Mer

Avec déjà plus de 20 000 voyageurs, la navette autonome EZ10 d’EasyMile testée par la RATP sur le pont Charles-de-Gaulle jusqu’au 7 avril est un succès. L’opérateur annonce maintenant le lancement de nouvelles expérimentations à Boulogne-sur-Mer et à Austin au Texas. Aux Etats-Unis, c’est la filiale McDonald Transit Associates, présente dans quinze états qui a fait tester le même modèle les 16 et 17 mars sur le campus de l’université du Texas. A Boulogne, du 5 au 8 avril, une navette autonome circulera sur 300 m du quai des Paquebots de 11h30 à 18h30 et pourra être empruntée gratuitement. Deux expérimentations visant en priorité à recueillir l’avis des usagers et à collecter des informations de performance, de fiabilité et de sûreté de fonctionnement. D’autres sont à venir sur le site du CEA de Saclay en mai, et entre le Château de Vincennes et le Parc floral pour l’été. Pour mémoire, la RATP pilote le volet transport public du plan gouvernemental Nouvelle France Industrielle-véhicules autonomes. Le 17 au matin, le secrétaire d’Etat à l’Industrie, Christophe Sirugue a décidé de mettre en place un programme industriel dédié au véhicule connecté, chargé de la coordination des acteurs, qui élaborera d’ici à l’été une feuille de route sur la cybersécurité, la gestion des données ou la normalisation des infrastructures. Objectif : faire de la France le champion du monde du véhicule connecté, lequel constitue « un élément crucial dans la trajectoire de déploiement des véhicules autonomes de niveau 3 et plus. »

 

0 personne a trouvé cela intéressant
-A +AImprimer

Publier un nouveau commentaire