Un bilan prometteur pour les navettes autonomes parisiennes

Plus de 30 000 voyageurs ont testé l’une des deux navettes autonomes EZ10 d’EasyMile sur le pont Charles-de-Gaulle, qui a circulé du 23 janvier au 7 avril. Pour le Stif, la RATP et la Ville de Paris, partenaires de l’opération, c’est « un véritable succès. Elle va permettre de tirer de nombreux enseignements constructifs en vue de nouvelles expérimentations ».

L’expérimentation, appréciée par les voyageurs, permettra de travailler sur des pistes d’amélioration notamment sur l’espace intérieur de la navette afin de gagner en modularité. « L’ensemble des données récupérées seront également exploitées pour travailler sur les enjeux de vitesse, de franchissement de carrefours, d’évitement d’obstacle ou de commandement à distance », est-il précisé dans un communiqué conjoint.

La même navette 100 % électrique a déjà été expérimentée par RATP Dev durant deux jours au sein de l’Université du Texas à Austin, et du 5 avril au 8 mai à Boulogne-sur-Mer. Prochaines étapes : en Ile-de-France, pour la desserte interne du site du CEA de Saclay ainsi qu’une nouvelle expérimentation entre le Château de Vincennes et le Parc floral, prévue en juin.

0 personne a trouvé cela intéressant
-A +AImprimer

Publier un nouveau commentaire